ToIP vs. VoIP : quelles différences ?

ToIP vs. VoIP : quelles différences ?

Quand on parle de communication via internet, deux acronymes reviennent régulièrement : ToIP et VoIP. Qu’est-ce qu’ils veulent dire ? Quels sont leurs fonctionnements ? Nous allons décrypter cela en prenant l’exemple d’un IPBX et de la VoIP Centrex.

Avec la fin annoncée du réseau cuivré, de plus en plus d’entreprises décident d’opter pour des solutions IP pour leurs téléphonies. Ce qu’on qualifie de communications IP sont tous les échanges qui utilisent internet pour fonctionner. « IP » étant le nom du protocole informatique permettant cela. La voix est transformée en données (via un protocole IP), qui circulent ensuite via le réseau web, puis retranscrites en voix à l’interlocuteur.

La VoIP (voix sur IP) regroupe toutes les techniques permettant ce transit. Cela peut être une communication d’un téléphone IP à un PC, ou encore d’un ordinateur à un autre. La téléphonie IP (ToIP) constitue une autre catégorie de communications. Elle va regrouper tous les échanges de téléphone à téléphone.

Ces deux technologies sont utilisées dans deux dispositifs de téléphonie d’entreprise, l’IPBX et la VoIP Centrex. A travers ces exemples, nous allons identifier les principales différences entre la ToIP et la VoiP. 

Pourquoi associe-t-on la ToIP à l’IPBX ?

L’IPBX est une solution qui permet de réaliser vos communications téléphoniques par internet. Chaque poste est relié à un autocommutateur, qui va utiliser le réseau web pour transmettre la voix à l’interlocuteur désiré.

Dans cette configuration, la ToIP est généralement mise en place, car elle va permettre de relier chaque poste avec l’autocommutateur, via le réseau de l’entreprise. La spécificité de la ToIP, c’est qu’elle va exploiter le réseau interne d’une société pour relier des téléphones IP entre eux. Ce qui veut dire qu’on peut passer des communications en illimité et gratuitement.

Contrairement à des appareils analogiques, ces équipements sont directement branchés en réseau. C’est comme cela que le lien s’effectue. Cela veut également dire qu’il ne serait pas possible de communiquer avec des interlocuteurs « hors réseau ». C’est d’ailleurs pour cela que la ToIP est généralement utilisée pour les communications internes.

La téléphonie Centrex

Comme avec un IPBX, la VoIP Centrex utilise un autocommutateur pour relier les communications vers les interlocuteurs désirés. A la seule différence que le matériel n’est pas dans l’entreprise. L’équipement est en effet hébergé chez l’opérateur. Cette technique permet de mettre en commun un autocommutateur pour plusieurs sociétés, réduisant ainsi les coûts.

Les communications voix sont alors transmises, par le réseau internet, de l’entreprise au standard (chez l’opérateur), puis à destination des interlocuteurs. C’est ce processus qu’on qualifie de VoIP : Voix sur IP ou téléphonie cloud. 

Les avantages de la VoIP sont essentiellement liés aux fonctionnalités innovantes qu'elle offre ainsi qu'à sa simplicité d'utilisation. 

  • La VoIP permet en effet de bénéficier de fonctionnalités à haute valeur ajoutée : le PoPC pour lancer un appel un clic depuis son ordinateur, la convergence fixe-mobile pour recevoir ses appels sur fixe ou mobile grâce à un numéro unique, la réception de ses messages vocaux par mail, etc.
  • La téléphonie est centralisée grâce à l'administration de toutes les lignes téléphoniques sur une seule interface web.
  • La collaboration est facilitée grâce à des outils de communication accessibles en un clic, en tout lieu et à toute heure : messagerie, mails, vidéo conférence, téléphonie, contacts, etc. 
  • Les coûts sont rationalisés : la VoIP présente l'avantage de faciliter l'administration des lignes puisque toutes les installations sont hébergées chez l'opérateur. Aucune infrastructure signifie un budget maîtrisé !

New Call-to-action


 

Posted in :

Commentaires :