Sommaire

    Replay - Futur du selfcare à l'heure de l'IA

    Téléphonie d’entreprise : pourquoi faut-il anticiper la fin du RTC ?

    Temps de lecture : 4 minutes

    Face à l’évolution de la technologie, le RTC ou Réseau Téléphonique Commuté disparaîtra bientôt. Les entreprises et particuliers qui l’utilisent encore doivent dès à présent se préparer à des changements. Des mesures progressives sont déjà proposées pour éviter l’arrêt brusque du système.

    Cela marquera un nouveau chapitre dans l’histoire de la téléphonie. Concrètement, à partir de 2018, Orange annonce qu’il n’y aura plus d’ouverture de nouveaux accès. Le calendrier prévoit ainsi :

    – Fin 2018 : arrêt d’ouverture de nouvelles lignes analogiques ;

    – Fin 2019 : arrêt d’ouverture de nouvelles lignes numériques T0 ;

    – A partir de la mi-2021: fermeture progressive de lignes.

    Quelques rappels sur le RTC

    Le RTC est le réseau historique utilisé par la majorité des opérateurs. Il permet de transmettre la communication téléphonique des utilisateurs sur un réseau fixe. Son déploiement remonte aux années 80. La plupart des équipements associés à ce réseau ont vieilli. L’arrivée en 2005 du protocole IP, le développement et la multiplication des offres d’accès à Internet ont apporté de nombreux changements avec la création de réseaux de nouvelle génération (« Next Generation Network » ou NGN). Le RTC n’est désormais plus le seul canal pour les services de téléphonie d’entreprise.

    Il était donc logique que les usagers, entreprises ou particuliers, délaissent peu à peu le service traditionnel avec le développement de la téléphonie  IP. Ce tournant concerne Petites et Moyennes Entreprises, entrepreneurs ou commerçants. Chaque entreprise devra faire face à cette réalité et trouver des mesures pratiques pour l’installation de nouveaux dispositifs. L’extinction de ce réseau ne s’effectuera qu’à partir de fin 2018, mais tous les acteurs sont déjà appelés à se pencher sur ce sujet. Par ailleurs, de nombreuses solutions innovantes existent pour amorcer la transition. Transition qui, sans nul doute, sera bénéfique pour le monde professionnel, d’un point de vue financier et fonctionnel. De plus, il faut noter que l’arrêt du réseau traditionnel aura également des impacts positifs sur l’environnement. En effet, les commutateurs consomment bien plus d’électricité que les équipements de nouvelle génération. Voilà une raison de plus pour se séparer des lignes analogiques.

    L’arrêt du RTC, une suite logique de l’évolution digitale

    Les raisons de cet arrêt sont nombreuses. La nouvelle perspective se présente comme une suite logique des différentes évolutions techniques et technologiques en matière de téléphonie d’entreprise. Les équipements téléphoniques utilisés par Orange sont, en partie, dépassés. Les pièces ne sont donc plus disponibles et les techniciens de la nouvelle génération ont des difficultés à réaliser correctement des travaux de maintenance. De plus, les spécialistes de ces équipements anciens seront bientôt à la retraite. Des experts affirment même que former des jeunes à une technologie « périmée » est inutile. 

    Ainsi, il est largement mieux d’abandonner le RTC que de réparer d’éventuelles pannes, la technologie associée aux commutateurs anciens n’est d’ailleurs plus fabriquée actuellement car les constructeurs se sont tournés vers la technologie moderne.

    Dans tous les cas, la fin du RTC était inévitable car de nombreuses failles pouvaient se présenter. Parmi elles, d’éventuelles défaillances, des dysfonctionnements et pannes qui entraîneraient la baisse de qualité du service de téléphonie d’entreprise. Ce passage incontournable à un réseau plus moderne résulte aussi de l’essor des solutions basées sur la téléphonie IP, déjà arrivée à maturité. Au cours de ces dix dernières années, le nombre de professionnels ou de particuliers utilisant la téléphonie classique n’a cessé de diminuer. Ils se sont orientés vers les offres sur des accès de type SDSL ou fibre optique intégrant une ligne de téléphonie  IP. Bon nombre d’entreprises on déjà basculé vers des solutions alternatives telles que le SIP ou la VoIP.

    solutions existantes en téléphonie professionnelle

    Tous les réseaux sont-ils concernés par cet arrêt du RTC ?

    L’abandon du RTC ne concerne pas tous les réseaux. Les services de téléphonie sur IP et les services d’accès ADSL ne seront pas touchés par cette mise hors service. Cependant, tout usager encore doté de lignes analogiques aura à procéder à des changements. Il en est de même pour ceux utilisant un standard téléphonique ayant accès à un réseau numérique à intégration de services ou RNIS.

    Par ailleurs, cette coupure concerne principalement deux métiers. Il s’agit notamment des ascensoristes et des commerçants. La plupart des services d’appel d’urgence des ascenseurs sont encore liés au RTC. Les propriétaires devront donc agir au plus vite pour éviter la montée des prix. Ce réseau traditionnel permet également de relier certains terminaux de paiement. Bien qu’il reste encore près de 5 ans pour prendre ces mesures, il est préférable d’agir bien avant l’échéance prévue. L’extinction du réseau commuté mettra fin également à certains services tels que les systèmes de téléalarme, de fax traditionnels ou encore la téléassistance.

    Des expérimentations vers la transition

    L’opérateur historique Orange sélectionne des communes pour expérimenter le passage vers les réseaux modernes, la téléphonie  IP. Cette technologie est actuellement devenue un standard international et doit faire son entrée de manière progressive. Les différentes phases d’essai seront une opportunité pour les opérateurs d’expliquer à tous les acteurs les tenants et aboutissants des solutions.

    Les investissements prévus pour cette modernisation développeront les usages numériques. Ce qui permettra également de proposer des services toujours innovants et de garantir la compatibilité entre les différents réseaux. Il est important d’anticiper la fin du RTC et de préparer l’infrastructure de son entreprise aux évolutions des usages et des technologies de demain. Pour cela, vous  pouvez, dès à présent, vous préparer en mettant en œuvre des solutions alternatives.

    Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous guider vers les solutions les plus adaptées à vos besoins et vous accompagner dans votre passage à la VoIP.

    Devis Centrex