Téléphonie d'entreprise réinventée : le WebRTC expliqué en 5 points

Le WebRTC expliqué en 5 points

Le WebRTC est une technologie récemment développée qui tend à se démocratiser. Cet acronyme qui signifie Web Real-Time Communication permet de communiquer en temps réel via Internet. C'est une véritable révolution qui apporte déjà de nombreuses fonctionnalités dans le milieu professionnel. 

Le directeur technique d'Axialys animera un Webinar le Mardi 24 Septembre prochain, au cours duquel il présentera en direct le fonctionnement du WebRTC, ses contraintes, ses pré-requis techniques ainsi que toutes les bonnes raisons de l'utiliser avec la téléphonie d'entreprise d'Axialys. Cliquez-ici pour vous inscrire

visuel-mail-webinar-23112019

En attendant, voici les cinq points-clés à retenir sur le WebRTC.  

Le WebRTC : qu'est-ce ?

Le WebRTC est un outil de communication en temps réel qui s'insère sur une page internet. Il intègre aussi bien le streaming audio que vidéo, ce qui permet aux utilisateurs de dialoguer verbalement et visuellement, ainsi que de partager des fichiers. Ce protocole est disponible sur la quasi-totalité des navigateurs.

Le WebRTC : pourquoi faire ?

Avant le WebRTC, communiquer via le web nécessitait d'installer sur son ordinateur des modules d'extensions tels que Discord ou Slack. Désormais, cela n'est plus utile, ce qui présente en outre l'avantage de libérer de l'espace sur le disque dur. La communication est de plus, simple d’utilisation et de bonne qualité, sans qu'il soit imposé de passer par le biais d'un logiciel et de ses contraintes d'installation. Actuellement proposé à destination d'un public de professionnels du secteur numérique tels que des ingénieurs et des développeurs - et désormais à tous les utilisateurs de la téléphonie d'entreprise d'Axialys, ce nouveau système de communication verra probablement son utilisation se démocratiser au fil des prochaines années en s'élargissant au grand public.

Le WebRTC : mode d'emploi

Pour fonctionner, le WebRTC débute par une communication entre deux correspondants. Chacun d'entre eux va créer un canal de communication dédié à l'autre ; chaque canal passant par un serveur central, c'est donc le lieu où se situent les échanges. La procédure pratique est la suivante : le correspondant A s'adresse au serveur pour demander à se connecter avec le correspondant B ; le serveur va transmettre la demande à B ; si ce dernier l'accepte, il doit à son tour faire une demande de connexion à A ; le serveur relaie alors l'information et les liaisons peer-to-peer sont ensuite établies dans les deux directions.

Le WebRTC : fondement

Une API JavaScript est requise pour utiliser le WebRTC. Elle est développée conjointement par le World Wild Web Consortium (W3C) et l'Internet Engineering Task Force (IETF). Une autre, actuellement en phase d'élaboration permettra de communiquer par Data Channel pour transférer les données. Le WebRTC est lui-même également en cours de développement. Ainsi n'est-il pas figé. Son mode de fonctionnement, ainsi que ses différentes fonctionnalités sont encore en évolution.

Le WebRTC : les avantages

L'initiative du WebRTC a été prise par Google, auquel se sont joints plusieurs références parmi d'autres navigateurs et de grands groupes internationaux de communication. Ce protocole se compose de trois interfaces de programmation applicative : l'une est destinée à accéder à la webcam et au micro, la deuxième à envoyer et à recevoir des médias et la dernière à faire de même pour des fichiers entre les navigateurs.

Le WebRTC se distingue notamment par une meilleure qualité de vidéo que le rendu via Flash, d'une diminution des temps de connexion et de latence et par son ouverture, utilisable et implémentable, contrairement à Skype qui reste fermé.

demande de contact

 

Posted in :

Commentaires :