Sommaire

    Replay - Futur du selfcare à l'heure de l'IA
    quiet-quitting

    “Quiet quitting” ou démission silencieuse : en savoir plus sur ce mouvement qui impacte vos collaborateurs

    Temps de lecture : 4 minutes

    Après la “Grande démission” qui a frappé les Etats-Unis en 2021, place au “quiet quitting”. Ce phénomène vous parle ? Depuis quelques semaines, le quiet quitting s’est emparé des réseaux sociaux, en particulier de TikTok, le réseau social préféré des milléniaux. Mais qu’est-ce que le quiet quitting concrètement ? Focus sur cette nouvelle tendance qui impacte les collaborateurs et les entreprises. 

    Qu’est-ce le quiet quitting ? 

    Pour faire simple, « quiet quitting » signifie faire le strict minimum au travail, tout en restant dans les limites des exigences de son poste. Il s’agit d’un renoncement à la culture de la performance absolue. Terminées les heures supplémentaires, les prises d’initiatives. Fini de consulter ses e-mails en dehors des heures du boulot ou encore de réaliser des tâches supplémentaires. En bref, les employés font ce pour quoi ils sont payés, rien de plus. 

    La pandémie de Covid-19 a modifié nos priorités et a poussé certaines personnes à réévaluer ce qui était le plus important dans leur vie personnelle et professionnelle. Selon une enquête Ifop de mars 2022, pour 56% des Français, le travail est une contrainte nécessaire pour subvenir à ses besoins alors que 44% estiment qu’il s’agit d’un moyen pour s’épanouir dans la vie. Ce mouvement résonne davantage chez la génération Z et les millenials, dont le rapport au travail a changé parallèlement aux générations précédentes. Les jeunes salariés disent non au burn-out et privilégient l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. 

    Pourquoi le quiet quitting existe-t-il ?

    Ce phénomène de quiet quitting est le signe qu’un employé n’est pas heureux dans sa vie professionnelle. Plusieurs raisons peuvent en être  légitimes et pousser les salariés à ne plus s’investir à fond dans leur travail : désir de changer de poste, incapacité d’évolution, manque d’opportunités, de reconnaissance, ou encore faible rémunération. 

    Les besoins des collaborateurs ont évolué. Toujours en quête de sens dans son travail, un employé favorise son bien-être mental. Son investissement ne se fait plus au détriment de sa vie privée : la « démission silencieuse » comme conséquence. 

    Comment les entreprises peuvent-elles contrer ce phénomène ?

    Si le quiet quitting ne touche pas tout le monde, il est cependant important d’alerter les entreprises et leurs dirigeants sur la manière d’appréhender et de traiter ce mouvement.

    Du lâcher-prise, voire même du laisser-aller de la part de leurs employés, les entreprises doivent faire face à ce phénomène et en profiter pour se remettre en question. Leur objectif reste avant tout de booster la motivation et l’engagement de leurs collaborateurs. En effet, la démission silencieuse impacte bien évidemment la marque employeur mais également la gestion des carrières, la culture de l’entreprise et in fine son chiffre d’affaires. 

    Former les managers 

    Chouchouter vos collaborateurs comme vos clients ! Afin de maintenir l’engagement de ses collaborateurs, les managers ont pour objectif de créer des expériences motivantes sur leur lieu de travail. Dans cette perspective, les managers doivent suivre des formations en continu et être à l’écoute de leurs collaborateurs. Un manager doit pouvoir faire confiance, responsabiliser ses employés ou encore donner du sens à leur travail. L’enjeu repose sur l’activation de leviers pour motiver les employés et ainsi augmenter leur bien-être au travail. En effet, un employé soutenu et écouté par son manager ne peut que créer un climat propice aux échanges francs et honnêtes. 

    N’oubliez pas, un collaborateur engagé est également la clé d’une expérience client réussie. 

    Sonder les employés 

    Au-delà de l’analyse de la productivité et de la performance de l’entreprise, il est également important que les entreprises sondent leurs collaborateurs sur leurs conditions de travail. Ainsi, les entretiens annuels comme ceux de off boarding sont tout aussi stratégiques pour définir ce qui motive les employés et ce qui peut malheureusement les pousser à partir. 

    Proposer des formations

    Aujourd’hui, n’importe quel employé étudie son plan de carrière. Aussi, l’entreprise doit prendre en compte les aspirations de chacun, en particulier ceux de la jeune génération, qui façonne l’entreprise de demain. En effet, pour favoriser l’évolution de leur carrière, ils souhaitent avant tout apprendre et développer leurs compétences. De ce fait, en mettant en place une personnalisation du parcours de formation, vous aidez vos employés à développer leurs compétences et à construire un plan de carrière au sein de votre entreprise. 

    Impliquer les collaborateurs 

    Sur le même principe que les formations professionnelles, le social learning, le partage de connaissances, les activités et les programmes de formation de groupe au sein de l’entreprise, permet de renforcer la cohésion de vos équipes et leur manager. Aujourd’hui, la cohésion est d’autant plus importante dans les environnements de travail virtuels et hybrides. Le travail hybride correspond à un mélange entre la présence sur site et le télétravail

    Parce que le quiet quitting est une question de démotivation et de manques de perspective, il est donc important que les collaborateurs participent à des activités qui ne sont pas liées uniquement à leur travail quotidien. 

    De bonnes relations avec ses collègues et sa hiérarchie dans un contexte stimulant comme l’apprentissage ne peuvent être que bénéfiques.

    Conclusion

    Si les solutions pour contrer et éviter le quiet quitting paraissent évidentes, il est nécessaire de se les rappeler régulièrement. Le « quiet quitting » représente donc un mécanisme de défense et non un désengagement. En formant, en engageant et en écoutant vos collaborateurs,  vous les inciterez à rester  et  non à se laisser aller au quiet quitting.

    Si vous souhaitez en savoir plus sur les solutions Axialys, nos équipes commerciales se tiennent à votre disposition pour toute information supplémentaire.

    Ebook : La boîte à outils pour être un commercial performant en télétravail