AXIALYS  - LE BLOG

La VoIP Centrex, la solution de téléphonie IP en Cloud

Centrex telephone cloud
23 novembre 2016
Le choix d’une solution téléphonique dépendait, pendant longtemps, majoritairement de son coût. La téléphonie professionnelle représentant une dépense inéluctable, les entreprises recherchaient l’offre la plus attractive financièrement, sans porter attention à la technologie mise en œuvre.
 
Or, la digitalisation du monde professionnel a transformé l’utilisation de la téléphonie au sein des entreprises. Elle ne se limite plus à sa fonction première d’outil de communication, l’évolution du dispositif influence désormais directement la productivité des équipes, que cela soit par le biais de fonctionnalités pratiques ou encore par sa synchronisation avec des applications métiers. 
 
Dans ce contexte, le choix technologique est devenu un enjeu majeur dans la sélection d’une offre de téléphonie adaptée aux besoins de l’entreprise. Cette dernière doit alors choisir entre un dispositif traditionnel (PABX), une solution IPBX ou encore un réseau téléphonique dématérialisé.
 
La téléphonie dématérialisée, nommée VoIP Centrex, séduit aujourd’hui de plus en plus d’entreprises. Economique et pratique, cette solution de téléphonie en Cloud présente de nombreux intérêts. Cependant, elle ne connaît pas le succès qu’elle mérite, la faute à des idées reçues persistantes sur la téléphonie dématérialisée.
Afin d’y remédier, nous allons présenter la VoIP Centrex à partir de son histoire, de son fonctionnement, et de ses intérêts par rapport aux systèmes basés sur un standard téléphonique physique.

 

Téléphonie : du fonctionnement manuel à l’automatisation

L’histoire de la téléphonie commence en 1876. Cette année-là, Alexander Graham Bell met au point un système de communication révolutionnaire, le téléphone. Grâce à cette invention, il est désormais possible d’avoir une conversation en temps réel avec un interlocuteur distant. Pour ce faire, la voix doit être transformée en signal électrique, afin qu’elle puisse transiter jusqu’au destinataire à travers un réseau de câbles cuivrés.
 
La transformation de la voix se fait à partir du combiné téléphonique. On y trouve une membrane en caoutchouc qui vibre en fonction du rythme de la voix. Ce mouvement est ensuite traduit en signal téléphonique à partir d’un mécanisme composé de bobines, de fils électriques et d’aimants. Une fois constitué, ce signal analogique transite via la connexion câblée, préalablement établie, jusqu’au destinataire, avant d’être reconstitué en conversation vocale audible.
 
Le centre névralgique de la téléphonie fixe réside donc dans la connexion entre les personnes. Au départ, cette mise en relation se faisait manuellement. Un opérateur physique réceptionnait la demande, puis créait une liaison temporaire en connectant les deux lignes téléphoniques entre elles. Or, ce fonctionnement a rapidement atteint ses limites face à la diffusion de la téléphonie. En 1912, on dénombrait déjà 12 millions de postes téléphoniques. Les pratiques permettant un tel volume de communication ont été contraintes de s’automatiser. Chaque ligne téléphonique a alors été associée à un numéro, qu’il suffit de composer pour être mis en relation avec l’interlocuteur désiré. C’est ainsi que le standard téléphonique automatique a vu le jour.

 

De la téléphonie traditionnelle à la téléphonie IP

 Les entreprises ont toujours joué un rôle majeur dans les différentes évolutions technologiques de la téléphonie fixe. Tout d’abord, elles ont été à l’origine du standard téléphonique automatique privé, connu sous son abréviation anglaise, PABX (Private Automatic Branch Exchange). 

Avant sa création, les communications d’une entreprise, qu’elles soient à destination d’un interlocuteur interne ou externe, devaient transiter par l’intermédiaire d’un standard automatique externe. Concrètement, cela signifie qu’un appel interne ou externe était facturé de la même manière par les opérateurs.
 
Afin de réaliser des économies, les entreprises se sont alors équipées de leurs propres standards téléphoniques. Situé physiquement dans leurs locaux, le PABX a pour objectif de différencier les communications en fonction de leurs destinataires, ce qui se traduit par la gratuité des appels internes, représentant ainsi une économie significative pour les entreprises.
 
Cette volonté d’optimiser les coûts est également à l’origine de la téléphonie IP. La mondialisation ayant entrainé la multiplication des communications internationales, le montant des factures téléphoniques des entreprises a considérablement augmenté.
  
En effet, dans une configuration de téléphonie traditionnelle, cette typologie d’appels est particulièrement coûteuse. En plus du coût de la communication, les opérateurs appliquent une majoration tarifaire afin de rentabiliser les investissements réalisés pour acheminer un appel dans un pays étranger (par le biais d’accords commerciaux avec des partenaires internationaux). Ainsi, une communication internationale peut avoir un coût deux à trois fois plus élevé qu’un appel national de même durée.
 
Dans une configuration de téléphonie IP, le standard téléphonique (IPBX) n’est plus branché sur le réseau téléphonique analogique, mais relié à la connexion internet de l’entreprise. Les communications téléphoniques ne transitent donc plus à travers le réseau téléphonique cuivre, mais sont transformées en données numériques, afin de circuler jusqu’aux destinataires sur le réseau web. 
 
L’IPBX n’est pas soumis aux mêmes contraintes que le réseau téléphonique cuivre. Qu’il s’agisse d’une communication nationale ou internationale, le coût est généralement le même pour l’opérateur. Cette différence par rapport au circuit téléphonique traditionnel s’est traduite par la création de forfaits téléphoniques en illimité, plus en accord avec les besoins actuels des entreprises.
 
Bien entendu, l’engouement pour la téléphonie IP n’est pas uniquement suscité par sa flexibilité de facturation. Elle séduit également par les fonctionnalités évolutives qu’elle intègre (enregistrement des conversations vocales, personnalisation de la sonnerie d’attente…) ainsi que par la simplicité de sa synchronisation avec des outils informatiques.

Les inconvénients d’un standard téléphonique physique

 
Les systèmes PABX et IPBX diffèrent donc principalement par leur canal de communication. Cependant, ils s’organisent de la même manière : les postes téléphoniques sont reliés à un standard automatique physiquement situé dans l’entreprise, qui aiguille les communications à travers leurs canaux de communication respectifs (réseau téléphonique cuivre ou réseau internet). Cette configuration, qui est la plus répandue dans les entreprises présente néanmoins des contraintes non négligeables liées à l’exploitation d’un standard téléphonique physique.
 
Tout d’abord, l’acquisition de ce type de matériel représente un budget important pour une entreprise. En effet, plus une entreprise possède de postes téléphoniques, plus elle aura besoin d’un standard téléphonique puissant, ce qui se traduit par des coûts d’acquisition plus élevés.
 
L’achat d’un autocommutateur n’est cependant pas la seule option à envisager pour les entreprises. Les fournisseurs proposent désormais des standards téléphoniques en location. Cette formule économique est toutefois à modérer car elle est régulièrement associée à un engagement contractuel avec votre fournisseur. Sur une période établie, vous ne pourrez pas changer de prestataire à moins de vous acquitter d’un dédommagement financier. 
 
Même en choisissant cette formule, vous serez contraints d’ajouter une ligne de dépenses découlant de l’utilisation d’un standard téléphonique physique ; les frais de fonctionnement. Equipement complexe à administrer, le bon fonctionnement du standard téléphonique physique est conditionné par les interventions régulières de sociétés spécialisées. Configuration, maintenance, mise à jour… sont autant de cas de figure nécessitant des interventions de prestataires extérieurs, constituant ainsi des frais supplémentaires.  
 

Comment fonctionne une téléphonie VoIP Centrex ?

 
En opposition à ce fonctionnement, il existe désormais des systèmes téléphoniques entièrement dématérialisés, comme la VoIP Centrex. Dans cette configuration, les postes téléphoniques sont directement reliés à une connexion internet et interagissent avec un standard téléphonique à distance. Physiquement situé dans les infrastructures des opérateurs, les dépenses liées à son bon fonctionnement n’incombent plus les entreprises. Elles sont sous la responsabilité de l’opérateur qui les répercutent, dans une moindre mesure, sur le montant de ses forfaits téléphoniques.
 
L’intérêt principal de la VoIP Centrex est de mutualiser les structures d’un réseau téléphonique entre plusieurs sociétés. Sans que cela n’impacte la qualité des communications, plusieurs entreprises peuvent utiliser le même standard téléphonique à distance, ce qui de ce fait répartit les coûts de fonctionnement entre plusieurs sociétés. Ainsi, on estime qu’une entreprise qui migre sa téléphonie vers une solution VoIP Centrex peut réaliser une économie allant jusqu’à 30% du montant de sa facture téléphonique.

Les 3 principaux avantages de la VoIP Centrex

 
Plus économique, la VoIP Centrex présente de nombreux intérêts par rapport à un système téléphonique fondé sur un standard physique. Afin de vous convaincre, voici trois cas de figure pour lesquels la VoIP Centrex est la solution téléphonique la plus adaptée :
 

L’entreprise multi-sites

 
Il est aujourd’hui commun qu’une même entreprise ait plusieurs sites géographiques. Une société peut, par exemple, avoir des bureaux à Paris, à Bordeaux ainsi qu’à Clermont-Ferrand. Dans cette configuration, le choix de la technologie mise en œuvre pour la téléphonie d’entreprise est un enjeu majeur.
 
Dans une configuration traditionnelle, chaque site doit posséder son propre standard téléphonique. Pour notre exemple, cela signifie que les coûts d’acquisition et de fonctionnement, déjà élevés, sont à multiplier par trois !
 
Avec une solution VoIP Centrex, cette multiplication des coûts n’existe pas. Une fois le réseau Centrex mis en place sur chaque site, la facture téléphonique est uniquement composée du montant des forfaits associés à chaque poste de l’entreprise. Une économie majeure, par rapport à un système fondé sur un standard téléphonique physique, qui peut représenter des milliers d’euros sur le long terme.
 

Un seul interlocuteur à contacter en cas de dysfonctionnement

 
Les entreprises qui possèdent un standard téléphonique physique collaborent avec plusieurs sociétés afin d’assurer le bon fonctionnement de leur réseau téléphonique. Il y a tout d’abord l’opérateur, en charge des communications, le fournisseur du standard téléphonique, ainsi qu’une société de maintenance, dans le cas de figure où elle serait différente de l’équipementier.
 
En cas de dysfonctionnement de votre réseau télécom, il n’est pas chose aisée de déterminer l’interlocuteur à contacter pour résoudre le problème dans les plus brefs délais. De plus, il est courant que chaque intervenant refuse d’en assumer la responsabilité, rejetant la faute sur l’opérateur, la société de maintenance ou encore l’équipementier.
 
Dans une configuration VoIP Centrex, il n’existe qu’un seul interlocuteur responsable du bon fonctionnement de votre réseau télécom. En cas de dysfonctionnement, il est donc plus simple d’agir.
 
 

Une gestion du parc téléphonique en toute autonomie

 
Nous l’avons précédemment expliqué, le standard téléphonique est un équipement particulièrement complexe à administrer. Les entreprises qui en font l’usage sont dépendantes des sociétés spécialisées. Cela concerne à la fois la maintenance du réseau télécom et son évolution.
 
Si votre entreprise désire ajouter un nouveau poste téléphonique à son réseau, vous serez contraint de faire appel à une société spécialisée afin de créer une nouvelle ligne téléphonique et de la relier à votre standard téléphonique. Cette intervention peut ainsi se chiffrer entre 50€ et 100€ pour chaque nouveau poste téléphonique installé.
 
En opposition à ce fonctionnement, il est très simple d’ajouter une nouvelle ligne téléphonique dans une configuration VoIP Centrex. Le standard téléphonique étant dématérialisé, votre réseau télécom s’administre depuis une interface informatique. A partir de ce logiciel, vous pouvez associer un numéro d’appel à une ligne téléphonique en toute autonomie. Il suffira alors de connecter le nouveau poste téléphonique à votre réseau internet pour qu’il soit fonctionnel.
 
Démonstration vidéo interface centrex
 
Comme vous avez pu le constater, la VoIP Centrex s’affiche comme un système moderne, flexible et économique. Afin d’obtenir plus d’informations à ce sujet, nos équipes commerciales se tiennent à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.
 
 demande de contact
 

Posted in Téléphonie professionnelle