Standard téléphonique virtuel : comment fonctionne-t-il ?

réseau standard téléphonique virtuel

En téléphonie d’entreprise, on parle de standard téléphonique virtuel et physique. Comment fonctionnent-ils ? Quelles sont leurs particularités ? Nous faisons le point.

Malgré l’existence d’une multitude de systèmes en téléphonie d’entreprise, toutes les sociétés ont un point commun, le standard téléphonique. Cet équipement a pour objectif de relier les appels aux destinataires, que cela soit des communications internes ou externes. Il en existe deux types : les standards téléphoniques physiques et virtuels. Le premier est directement installé dans les entreprises, alors que le standard virtuel fonctionne à distance. Cette différence a des conséquences directes, sur les fonctionnalités disponibles, mais surtout sur les coûts de fonctionnement.

Standard téléphonique virtuel, un fonctionnement en cloud

Dans les trois grands systèmes de téléphonie d’entreprise, on retrouve deux configurations qui fonctionnent avec un standard téléphonique physique. Le premier, fait la liaison entre les postes téléphoniques et le réseau cuivré. C’est ce que l'on nomme PABX. Le second, fait également la liaison entre les postes téléphoniques et un canal de communication, mais cette fois-ci, c’est le réseau internet qui est utilisé pour transmettre les communications. C’est ce qu’on appelle un système IPBX.

En opposition à ces deux systèmes, on retrouve donc une technologie qui fonctionne avec un standard téléphonique virtuel, la VoIP Centrex. Plutôt qu’’utiliser un réseau câblé, pour faire la liaison entre les postes et le standard, chaque téléphone est directement relié au réseau web. Les flux de communication étant administrés par un logiciel sur ordinateur. C’est ce qu’on nomme « standard téléphonique virtuel ». Le logiciel redirige les appels vers des standards téléphoniques, qui se trouvent physiquement chez l’opérateur. 

Les avantages d’un standard téléphonique virtuel

Ce fonctionnement en cloud permet aux entreprises de déduire, de leurs factures de téléphonie, les coûts liés à un standard physique. Les frais liés à l’acquisition, la configuration et la maintenance du matériel sont à la charge de l’opérateur. Ce dernier répercute ces coûts sur la facture mensuelle, qui restent moins élevés qu’avec un standard physique.

L’utilisation d’un standard téléphonique virtuel permet, en effet, de mutualiser les structures entre plusieurs entreprises. En fonction de l’activité, les appels seront routés vers un standard A ou un standard B. Chaque standard physique étant utilisé par plusieurs sociétés, les frais de fonctionnement sont divisés entre ces mêmes entreprises. C’est pour ces raisons que la VoIP Centrex propose des tarifs défiants toute concurrence.

Outre l’intérêt économique, l’utilisation d’un standard téléphonique virtuel assure une totale autonomie aux entreprises. Plus besoin de monopoliser des compétences techniques, ou de faire appel à des prestataires extérieurs, la configuration et la gestion du parc téléphonique se font très simplement, comme vous pouvez le voir sur cette démonstration vidéo.

Démonstration vidéo interface centrex

Cette administration digitale offre également des fonctionnalités qui sont propres à la VoIP Centrex. On peut citer en exemple, le CTI, le couplage de la téléphonie avec le CRM, ou encore la possibilité de faire des conférences vidéo.

Pour résumer, l’utilisation d’un standard téléphonique virtuel permet de réaliser des économies, de gérer son interface en toute autonomie et de profiter de fonctionnalités que d’autres systèmes n’offrent pas.

New Call-to-action

Posted in :

Commentaires :