[Replay Webinar] Pourquoi devez-vous prévoir la fin du RTC sans tarder ?

Le RTC est le réseau téléphonique traditionnel qui utilise la fameuse prise en “T inversé” que l’on retrouve dans les logements d’il y a quelques années.

Il y a quelques semaines, nous avons organisé un Webinar durant lequel Nicolas Bougues, directeur technique et co-fondateur d’Axialys, a passé en revue toutes les problématiques relatives à la fin programmée du RTC.

Nous vous résumons ici les principaux points sur lesquels il est nécessaire de s’attarder afin de préparer sereinement ce bouleversement télécom à venir.

Fin du RTC : quand, comment, pourquoi ?

La raison : l'obsolescence technique des équipements 

Aujourd’hui, les équipements opérateurs - notamment ceux d’Orange, ex France Télécom - qui permettent le bon fonctionnement du RTC arrivent en fin de vie et ne seront pas remplacés de manière identique. Il va donc être impératif de progressivement s’habituer à la disparition de ces lignes téléphoniques traditionnelles. Les lignes numériques sont tout aussi concernées que les lignes analogiques.

Le planning

  • l’arrêt de l’ouverture de nouveaux accès

C’est à partir du 15 novembre 2018 qu’Orange arrêtera de produire des accès analogiques. Les accès de type T0 (accès Numéris) seront concernés dès la fin de l’année 2019.

  • la fermeture progressive des accès existants

Ensuite à partir de 2021, Orange éteindra progressivement ses équipements région par région (plaque par plaque) selon l’état d’avancement du déploiement de solutions alternatives dans chacune de ces zones.  

 Les services sur lignes analogiques

L’arrêt des lignes analogiques impactera tous les équipements qui y sont connectés tels que les fax, terminaux de paiement, alarmes, interphones, ascenseurs ou encore lignes téléphoniques en sites isolés.

Deux solutions alternatives y sont possibles :

  • changer de technologie en migrant par exemple vers des fax dématérialisés (des services d’envoi et de réception de fax par internet), des systèmes de TPE qui fonctionnent en GSM 3G via le réseau ou l’ADSL, ou encore vers des systèmes de sécurité dont le dispositif repose sur une carte SIM qui fonctionne de manière ininterrompue.
  • conserver sa technologie pour éviter des dépenses trop importantes. Dans ce cas, il est possible de remplacer la ligne analogique fournie par Orange par une émulation, c’est-à-dire un petit boîtier qui convertira le service de VoIP en ligne analogique traditionnelle acceptable par son équipement. Les opérateurs seront de plus en plus amenés à proposer ce type d’offres pour simplifier la migration technologique.

Téléphonie d’entreprise : les défis à relever

En parallèle des équipements concernés par la fin des lignes analogiques, se pose la question des lignes de type T0 Numéris dont la fin impactera directement la téléphonie d’entreprise.  

La première question à vous poser est : à quel point êtes-vous prêt à changer de technologie ? 
Préférez-vous rester sur une technologie proche de celle que vous utilisez actuellement ? Au contraire aller plus loin dans le changement et opérer une véritable rupture technologique ?

Il est impératif d’évaluer ces questions selon plusieurs critères et saisir ainsi l’occasion de sortir du paradigme actuel - avoir un opérateur d’un côté, un installateur privé de l’autre puis en bout de chaîne des interlocuteurs qui coûtent de l’argent - pour migrer vers une offre intégrée chez un opérateur. Cette dernière présente l’avantage de fournir en un seul package plus abordable les téléphones, les services de téléphonie ainsi que la maintenance.

 Téléphonie d’entreprise : les solutions

 Il faudra ensuite remplacer toutes les lignes analogiques et lignes T0 par de la voix sur IP.

 Il existe deux manières d’aborder la voix sur IP en entreprise :

  • la première est d’utiliser un Trunk SIP connecté sur un IPBX qui est l’équivalent d’un PABX en plus évolué. Cela peut être une adaptation de votre équipement existant ou un nouvel équipement. L’IPBX pourra se connecter en IP chez votre opérateur avec un Protocol tel que le Protocol SIP, le plus répandu aujourd’hui.
  • la deuxième est de travailler en mode Centrex, c’est-à-dire de s’affranchir de l’IPBX et d’opter pour des téléphones reliés à l’équipement de l’opérateur. Cela évite d’avoir à supporter un équipement coûteux et complexe au sein de votre entreprise. Le Centrex présente de nombreux avantages, notamment en termes de facilité de déploiement, de gestion multi-sites et d’optimisation fonctionnelle.   

La liaison actuelle entre votre entreprise et votre opérateur doit être remplacée afin que la communication IP puisse s’établir. Concrètement, une ligne IP est un accès à internet. Il peut s’agir d’un accès général ou d’un accès dédié à l’usage de la téléphonie.

Deux supports de connexion existent aujourd’hui :

  • la fibre optique présente l’avantage de fournir des débits très élevés
  • la SDSL (débit symétrique) permet à moindre coût d’être relié à un opérateur IP pour laisser circuler du Centrex ou du Trunk SIP.

Soyez prudents ! Dans le cas d’accès partagés entre la connexion internet et la voix sur IP, veillez à ce que les conditions techniques soient parfaitement maîtrisées afin que la voix ait toujours la priorité sur l’accès à internet. En cas de saturation de bande passante, il n’y aura ainsi aucun impact négatif sur la qualité des conversations téléphoniques.

Nouveau call-to-action

Centrex : les fonctionnalités

Enfin, revenons sur la téléphonie Cloud Centrex et concentrons-nous sur les fonctionnalités qu’elle offre.

Le Centrex permet une certaine convergence entre les équipements fixes et mobiles puisqu’il rend possible l’utilisation de son téléphone mobile avec une application spécifique qui se connecte sur le serveur de l’opérateur. Cela permet de recevoir sur son mobile ses appels comme si vous étiez au bureau, voire de faire sonner de manière simultanée les deux téléphones.

Il existe également de multiples fonctionnalités confortables telles que :

  • la transcription des messages vocaux reçus sur sa boîte vocale : plus besoin de se connecter à son répondeur pour écouter ses messages, ni d’ouvrir la pièce jointe de l’e-mail et d’écouter le message. Il suffit simplement de lire sa transcription textuelle qui a vous a été envoyée par mail par l’équipement Centrex.
  • les offres de fax par internet évoquées qui sont l’évolution logique du fax aujourd’hui de moins en moins utilisé.

Toutes ces fonctionnalités sont évolutives : au gré du développement et des évolutions techniques, la plupart des opérateurs agrémentent leurs offres de nouvelles fonctionnalités et ce dans des conditions de coûts variables.

Chez Axialys, il n’existe aucune évolution de coût quelle que soit l’évolution fonctionnelle. Cela vous permettra de rester à un niveau optimal de fonctionnalités et de ne plus avoir à vous préoccuper des mises à jour coûteuses de vos équipements et logiciels.

Vous bénéficierez au contraire d’une enveloppe budgétaire cadrée connue d’avance, qui évolue suivant votre usage et vos besoins.  

Pour plus de détails sur les enjeux liés à l’arrêt du RTC ou pour prendre connaissance du rétro-planning proposé par notre CTO - petit résumé des grandes étapes à préparer pour envisager une migration IP dans de bonnes conditions - vous pouvez voir le replay de notre Webinar ou télécharger son support de présentation. 

New Call-to-action

Posted in :

Commentaires :