Pourquoi cet élan soudain pour le télétravail ?

pourquoi cet élan soudain pour le télétravail

En ces périodes de grèves SNCF et de surpopulation sur les autoroutes, le sujet du télétravail est plus que jamais remis au goût du jour. D’autant plus que celui-ci a connu de nombreuses avancées depuis quelques années et plus récemment début avril 2018. Retour sur le télétravail, sa législation et son application. 

L’assouplissement de l’accès au télétravail 

Jusqu'à présent, le télétravail régulier était très encadré et devait obligatoirement figurer au préalable dans le contrat de travail des salariés

Cependant, le télétravail était majoritairement pratiqué de manière occasionnelle et n’était donc pas reconnu comme tel de manière officielle : même si certaines entreprises le toléraient en passant des accords tacites avec leurs salariés.

En effet, les ordonnances législatives - en vigueur depuis 2012 avec la loi Warsmann II - imposaient aux entreprises des accords collectifs dans le but de définir de manière précise et formelle les règles qui encadrent ce télétravail (horaires de joignabilité du salarié, conditions de passage en télétravail, etc…).

Autre changement, l’employeur doit maintenant justifier de manière objective son choix de refuser le télétravail à ses salariés tandis qu’auparavant, il revenait au salarié de justifier sa demande.

D'autre part, il n’y a plus de distinction faite entre télétravail régulier et occasionnel. L’encadrement de cette pratique est toujours encouragé mais il ne nécessite plus de formalités contractuelles et administratives. Un simple accord écrit entre le salarié et l’employeur peut servir de justificatif légal, ce qui simplifie les procédures.

De ce fait, 65% des salariés se disent intéressés par le télétravail. Cela peut être favorable à l’entreprise qui subirait de ce fait moins d'absentéisme, et augmenterait le bien-être et la productivité de ses collaborateurs tout en économisant en frais d'entretien de ses locaux.

La digitalisation au service du télétravail

L'un des facteurs importants justifiant la hausse du télétravail est bien évidemment la numérisation des tâches. Elle facilite l’accès aux données de l'entreprise, peu importe le lieu où l’employé se trouve - y compris chez lui. 

De plus, le salarié en télétravail peut facilement rester en contact avec ses collaborateurs grâce à la digitalisation des moyens de communication. C'est notamment le cas de la téléphonie IP Centrex qui, grâce à une technologie 100% cloud, offre la possibilité de téléphoner de n'importe où, sans installation fixe. Un simple login et un mot de passe suffisent pour se connecter. 

Des dispositifs technologiques comme la téléphonie IP Centrex favorisent la communication : que ce soit avec d'autres collaborateurs, des clients ou des fournisseurs, ce qui permet d’entretenir de manière optimale la relation client.

demande de contact

En résumé, le télétravail est une alternative qui se démocratise de plus en plus et les technologies de communication favorisent cet essor : notamment le Cloud qui permet très facilement de rester en contact et au coeur de l’information. 

Pour plus d’informations sur ces solutions pratiques et faciles d’accès, n’hésitez pas à consulter notre site web ou à faire une demande de contact. Nos conseillers vous contacteront très vite. 

Posted in :

Commentaires :