Arrêt du RTC : de nombreuses opportunités à exploiter

opportunités-fin-rtc.jpeg

L’arrêt du RTC ne doit pas être considéré comme une contrainte. Les entreprises doivent, au contraire, tirer profit de la fin de vie de ce réseau qui est sur le point d’être abandonné en raison de son obsolescence. Il existe en effet de nombreuses opportunités à exploiter lors de sa fermeture. Explications.

L’objectif de cette décision est de remplacer le réseau RTC, coûteux à entretenir, par un réseau fibre dédié à la téléphonie.

Concrètement, cela signifie qu’à l’horizon 2020, tous les systèmes téléphoniques fondés sur ce réseau, notamment les organisations PABX, ne fonctionneront plus. D’ici cette échéance, les opérateurs ont donc pour mission d’accompagner les entreprises dans cette mutation en remplaçant les dispositifs qui seront obsolètes par des solutions de téléphonie moderne. Toutefois, vous pouvez anticiper ce changement en mettant en œuvre, dès à présent, une solution de téléphonie IP (téléphonie sur internet) dans votre société, comme un IPBX, un Trunk SIP ou encore un dispositif Centrex. 

5 ans pour se préparer à la migration vers une technologie innovante

Orange a annoncé la fin programmée de son réseau historique. Cette extinction du RTC constitue un évènement pour les particuliers, les entreprises et les opérateurs du secteur des télécommunications, mais une préparation adéquate permet de profiter des avantages apportés par la nouvelle technologie. Le calendrier d’arrêt du RTC s’étale sur une période de 5 ans, voire plus. D’ici là, les utilisateurs ont largement le temps de mettre en place et de s’habituer aux solutions de substitution.

Parallèlement à l’arrêt progressif du RTC, les utilisateurs pourront profiter du développement du réseau fibre au niveau national et d’une amélioration de la couverture mobile sur l’ensemble du territoire. Les entreprises peuvent d’ores et déjà se préparer à la migration, le passage à la VoIP et le développement de solutions mobiles s’avérant incontournables pour se mettre au diapason de la technologie de pointe qui remplacera le RTC.

Le standard téléphonique IPBX

L’IPBX constitue une des options pour la transition des entreprises à la VoIP après la fermeture du réseau RTC. Ce système affiche des fonctionnalités qui se rapprochent le plus de celles du PABX, le système traditionnel lié au RTC. Le standard téléphonique qui centralise et achemine les appels sortants ou entrants et auquel sont reliés les combinés téléphoniques est installé au sein de la société, mais les conversations vocales ne passent plus par le réseau RTC. L’IPBX utilise la connexion Internet de l’entreprise ou est branché sur une ligne Internet spécifiquement dédiée à la téléphonie.

Même si les systèmes PABX et IPBX affichent des similitudes en termes de gestion, de maintenance et de qualité d’écoute, la nouvelle technologie présente des avantages par rapport à son prédécesseur. Sa facturation est plus souple. Selon le forfait téléphonique souscrit, l’entreprise peut bénéficier d’un grand nombre de fonctionnalités supplémentaires et de communications illimitées à l’international ou sur mobiles.

Le Trunk SIP

Il s’agit d’un mécanisme directement installé sur le PABX et qui permet d’adapter l’autocommutateur classique pour que le standard téléphonique puisse fonctionner sur le réseau Internet de l’entreprise.

Le rôle du Trunk SIP consiste à transformer en données numériques les signaux analogiques arrivant au PABX. Grâce à ce système, les communications ne passent plus par le RTC. Elles sont dispatchées à travers le réseau de connexion Internet de la société. Les canaux de tous les utilisateurs sont mutualisés. L’entreprise n’a ainsi besoin que de 3 à 4 fois moins de canaux par rapport à un système traditionnel.

Le Centrex : une solution dématérialisée

En prévision de l’extinction du RTC, le Centrex se présente comme l’alternative idéale. Cette solution dématérialisée qui inclut la téléphonie sur IP est plébiscitée par un nombre croissant d’entreprises. Elle propose, en effet, la suppression du standard téléphonique physique en interne. Les combinés sont directement connectés sur le réseau Internet de la société et les communications passent via un standard hébergé dans un « Cloud » qui est localisé physiquement dans les infrastructures d’un prestataire spécialisé.

La migration vers la téléphonie sur IP s’avérant incontournable lorsque le RTC arrivera en fin de vie, l’option pour le Centrex apporte de multiples avantages :

- Des économies sur les frais d’installation et de pose pour une entreprise qui dispose d’un réseau Internet. Cette technologie ne requiert pas l’implantation d’un standard téléphonique et est connectée sur le réseau de la firme. Celle-ci n’a donc plus besoin d’acquérir et de mettre en place de nouveaux câbles.

- Une centralisation de la téléphonie et une réduction des coûts de communication. La téléphonie IP n’utilise que peu de bande passante et permet d’implanter un réseau privé pour relier entre eux les différents sites annexes (succursales, entrepôts, etc.) quels que soient les endroits où ils se trouvent (gestion multisite). Un seul abonnement Internet permet de couvrir toute cette étendue géographique, sans supplément de frais.

-  Des économies sur les appels à l’extérieur, notamment sur ceux à l’international (avec de nombreuses destinations incluses en illimité dans les forfaits.

- Une diminution des frais de maintenance, cette tâche étant moins complexe en raison de l’hébergement du standard chez l’opérateur. Les mises à jour sont automatiquement opérées chez l’opérateur, et l’installation et la configuration des postes, par exemple, peuvent être réalisées facilement par l’équipe de techniciens de l’entreprise et ne nécessitent pas l’intervention coûteuse d’un prestataire spécialisé. De même, l’activité est pilotée en interne depuis une interface web qui permet de gérer les fonctionnalités liées au Centrex.

- Possibilité d’évolution du parc téléphonique. La société peut augmenter le nombre de postes desservi parallèlement au développement de ses activités.

- La mobilité : cet avantage n’est pas des moindres, car il permet de joindre n’importe où et n’importe quand chaque collaborateur avec un même numéro de téléphone. Les appels reçus sur les postes fixes peuvent être basculés sur les mobiles des utilisateurs.

- Gestion commune des équipements de communication, tels que les ordinateurs, les fax, les postes de téléphone, les appareils de visioconférence avec un seul protocole IP.

- Enregistrement automatique de tous les appels reçus par le serveur, un point qui détient toute son importance pour améliorer les relations avec les tiers, clients ou fournisseurs.

- Simplification des interactions entre les différents appareils, comme la réception et l’envoi de fax numérisés dans une boîte email (WebToFax et FaxToMail), la réception des messages vocaux par email, la réception des messages vocaux transcrits en texte dans la boîte email (Speech To Text), etc.

- D’autres fonctionnalités proposées par la téléphonie IP : la messagerie unifiée, le renvoi, transfert ou interception d’appels, la gestion de la mise en attente pour les appels entrants ou sortants, etc.

 

Êtes-vous maintenant convaincu que l’arrêt du RTC vous offre la possibilité de vous tourner vers de nouvelles technologies plus performantes qui peuvent constituer un levier de développement pour vos activités ? Cet article vous donne un petit aperçu des multiples opportunités à exploiter pour faire face à la fin de vie de cette technologie. Il ne vous reste plus qu’à choisir les solutions de substitution adaptées à vos besoins.

New Call-to-action

Posted in :

Commentaires :